Spécial bac français : les trucs à retenir sur Candide - Livres | Ados.fr

Candide ou l'Optimisme (Couverture du livre)

Candide ou l'Optimisme

Auteur : Voltaire
Traducteurs : Alain Jaubert, Alain Sandrier Genre: Conte
Editeurs : Folio Gallimard Sortie : 1759

93

Spécial bac français : les trucs à retenir sur Candide

Le genre littéraire de Candide ou l'Optimisme:

La philosophie des Lumières. Voltaire est l'inventeur du conte philosophique, texte court et incisif qui vulgarise ses propos. Candide ou l'Optimisme use aussi de tous les ressorts de l'ironie. Par le recours à la fiction, l'auteur allie plaisir et enseignement.
La publication de Candide (1759) survient dans une période agitée politiquement (debut de la guerre de Sept ans en 1756) et moralement (remise en cause par Voltaire de son optimisme philosophique). Le titre, Candide ou l'Optimisme est donc ironique.

Le personage principal :

- Candide : jeune home naïf, son prénom signale une ingénuité excessive, une parfaite innocence (du latin candidus, qui signifie blanc, sans tache). Il admire les théories de Pangloss, un optimiste pour qui "tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes". Candide passe son enfance dans l'enceinte protectrice du château du baron Thunder-ten-Tronchk. Tombé amoureux de la fille du baron, Cunégonde, il est chassé du château qui avait des allures de paradis terrestre. Candide part sur la route et va être confronté à la réalité du monde : la guerre, l'intolérance, l'esclavagisme. Il prend conscience que la vie n'est pas aussi optimiste que ce que lui en disait son maître, ni aussi pessimiste que ce que lui en disait son ami Martin. Candide va se faire sa propre idée du monde. Il décide de bâtir un modèle de société en Propontide, fondée sur les valeurs morales de l'égalité et du travail. Il y cultivera son jardin (au sens propre et figuré), entouré de Cunégonde et de ses amis.

Comparez-le à :

- Bérenger, le héros de Rhinocéros de Ionesco, qui est une espèce de Candide moderne. Comme lui, le héros de Voltaire va évoluer au fil des pages, mais il est plus docile et moins lucide que Béranger.

- L'Ingénu, autre héros éponyme de Voltaire, pour ses mésaventures, sa naïveté et ses désillusions.

L'argument qui tue : "Candide n'est-il  qu' un livre pessimiste, peuplé de gens cruels et indifférents aux malheurs des autres"

Candide propose une morale désenchantée du monde. C'est un conte pragmatique. Il offre des pistes de réflexion pour améliorer la nature de l'homme. Face au mal, Candide va découvrir qu'il existe une alternative, celle de la sagesse et de l'art de vivre. Candide intègre cette sagesse à la fin du livre, quand il déclare : "Il faut cultiver notre jardin".

Les films à voir en complément : 

Candide ou l'Optimisme au XXème siècle (1960), un film de Norbert Carbonnaux, avec Jean-Pierre Cassel et Louis de Funès. Il s'agit d'une adaptation moderne du Candide de Voltaire, servi par une pléiade d'acteurs.

Les citations importantes : 

"Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'ennui, le vice et le besoin." 

"Rien n’était si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné que les deux armées. Les trompettes, les fifres, les hautbois, les tambours, les canons, formaient une harmonie telle qu’il n’y en eut jamais en enfer."

- "Ô Pangloss! s’écria Candide, tu n’avais pas deviné cette abomination; c’en est fait, il faudra qu’à la fin je renonce à ton optimisme." — "Qu’est-ce qu’optimisme?" disait Cacambo. — "Hélas! dit Candide, c’est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal." Et il versait des larmes en regardant son nègre, et en pleurant il entra dans Surinam. "

Les grands thèmes de Candide :

- Le Mal : Candide le rencontre sous toutes ses formes : physique - le froid, la faim et la maladie de Pangloss - et moral - à travers les motifs de la guerre, la pauvreté, l'hypocrisie et le fanatisme religieux -.

- L'utopie : ce thème est très à la mode au XVIIIème siècle. L'Eldorado de Candide, sorte de société idéale où règne le Déisme, une atmosphère de tolérance, d'hospitalité et de liberté en est une bonne illustration. Mais ce monde n'est qu'un idéal innateignable. C'est un rêve, plus qu'une réalité. Cet Eldorado n'existe pas, le Mal est partout.

- La parodie : la philosophie de Leibniz est parodiée par le personnage de Pangloss. Le monde idéal de l'enfance de Candide (au château du baron Thunder-ten-Tronchk) figure une parodie de la Genèse, avec le motif de la chute de l'homme à cause du péché de la femme, etc. On pense aussi aux parodies de romans sentimentaux et de romans épiques, avec des scènes d'enlèvements, de naufrage, des retournements de situation et des accumulations de malheurs.

L'erreur à éviter quand on parle de Candide

On évitera de dire que Candide est un béat innocent qui ne voit pas la misère du monde. Si c'est le cas au début du conte, son regard va beaucoup évoluer. A la fin du livre, Candide refuse par exemple la notion de Providence et récuse l'optimisme de Pangloss.  

Pour mieux réviser, retrouvez aussi : L'argumentation, ce qu'il faut connaître pour le bac 

Et notre dossier spécial bac français

dernière mise à jour : 09 avril 2009
Forums Public Ados