Joey Starr : la fin de la "Mauvaise réputation"

Joey Starr : la fin de la "Mauvaise réputation"

21 juin 2006
A coups de bastons, de procès, de scandales, mais aussi de séquences montées, Joeystarr s'est fait une "Mauvaise réputation". « Qu'[il s]'démène ou qu'[il] reste coi [(quoi)], [il] pass' pour un je-ne-sais-quoi » ? Le rappeur "s'autobiographie" comme on se diagnostique et ne passe plus que pour ce qu'il est. La surprenante plume Rock&Folk de Philippe Manœuvre établit le bilan : Didier Morville n'est pas enragé ou décérébré !
Selon un sondage repris dans Tout le Monde en parle, présenté par Thierry Ardisson, Joeystarr était à la deuxième place dans la liste des célébrités les plus détestées des Français, juste après Jean-Marie Le Pen (quand on connaît le résultat des élections de 2002, on est rassuré sur le nombre d'admirateurs de l'ex-NTM...). L'autobiographie aurait pu lui servir de réhabilitation, mais ça le saoule de raconter sa vie. Pourtant, voilà qu'il se confie sans détour à Philippe Manœuvre dans des pages qui sonnent comme une chanson de George Brassens, comme l'étiquette qui lui colle à la peau. Dans Mauvaise réputation, l'un des deux piliers de NTM, connu pour son franc-parler, se livre sans langue de bois. Son parcours est chronologique mais tortueux : sa vie commence dans les coups. Didier Morville est un enfant battu, qui vit avec un père violent et loin de sa mère, mais il ne donne pas dans les explications freudiennes dans « Mon père, cet étranger ». Mais il pète les plombs entre les quatre murs de sa cité du 93. Pour s'évader, il danse le hip-hop, notamment en Italie où l'amènent ses représentations.

Le service militaire remet dans le droit chemin ? Ségolène Royal peut être contente, le bidasse vociférant est un sacré modèle : sous les drapeaux, il se retrouve au mitard ! L'épisode de la « couille de loup » et les 19 mois d'enfer derrière lui, il bombe les métros (espérons que la RATP les a gardés : une vente aux enchères et c'est la flambée des prix qui rembourse les dégradations !), et le torse dans la rue. Il est dans le Top 10 du break et du graffiti, il est le roi des embrouilles, le combattant de l'ennui.

NTM ( aussi baptisé Line B Kingz (« les Rois de la Ligne B »), 93MC (« MC voulant dire alternativement Mafia Crew ou Mon Cul ») naît d'une provocation, ligne 13, mais aurait pu être son drapeau blanc. Tout commence bien, dans une cuisine, avec « On a tellement la grosse tête/Que dans notre couronne/On pourrait mettre toutes vos têtes » et d'autres morceaux. Kool Shen et lui sont édités, mais il continue à s'emmerder. Pour ne pas mourir sous le son abrutissant du métronome du désœuvrement, il s'assomme avec toutes les drogues, commence « à picoler à midi ». L'alcool tue sa libido, mais peu importe dans l'atmosphère qui shoote les envies. L'autre pilier de NTM ne respire pas le même oxygène : il vit dans la réalité du studio - où il ne passe pas pour se reposer des vendredis au tribunal - et du disque. On croyait que Kool Shen et Joeystarr étaient les meilleurs amis du monde, mais la rupture a eu lieu, sans doute inévitable. L'homme aux excès médiatiques (sa relation avec Béatrice Dalle, l'agression de l'hôtesse de l'air, etc.) délivre ses versions. Il n'a jamais voulu s'exprimer sur le split de NTM. Il le fait maintenant, sans risque de propos déformés. Il décrit l'ancien complice, la figure de leader, comme un homme influençable.

Sous la plume du critique rock, Philippe Manœuvre, le rappeur prend des airs de punk, pris dans une carapace de rage et de révolte. La cuirasse se lacère, un peu comme sur la photo de l'autobiographie parue chez Flammarion : devenue père, la star ne rêve plus d'anarchie, mais de voix qui s'expriment dans les urnes. Il n'a peut-être pas les lunettes de Lilian Thuram et la pose d'intello, mais son discours est cohérent. Le fauve aux airs de Mike Tyson ne mord pas. S'il n'aime toujours pas les règles, il est devenu fréquentable, alors plonge dans la vie chaotique et émouvante de la star en lisant Mauvaise réputation !

Crédit photo : © Flammarion

- « (...)Joey Starr. Sur Fluctuat, Jan Lars Jensen a aussi sa crise de Parano !

- Sur le blog livres de Fluctuat, tu peux aussi trouver des pages de bonne réputation !

Par Hélène Baratte |
  dernière mise à jour : 21 juin 2006

Vos commentaires sur Joey Starr : la fin de la "Mauvaise réputation"

Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires

Forums Public Ados