Se connecter

Mot de passe oublié ?

Pierre de Ronsard

Nationalité : France
Métier : poète

7
La biographie de Pierre de Ronsard

Pierre de Ronsard est issu d'une vieille famille noble du Vendômois. Il naît en 1524 et passe son enfance au milieu de la nature. A douze ans, il devient le page attitré de François Ier, ce qui lui permet de voyage. Il part en Ecosse, en Angleterre et en Allemagne, où Lazare de Baîf l'initie à la culture antique.

 

L'influence antique
Comme son ami du Bellay, il se destine d'abord à la carrière militaire mais atteint de surdité à l'âge quinze ans, il renonce. En 1543, il reçoit la tonsure. Profitant des bénéfices ecclésiastiques, il se consacre à la littérature. Il adapte les Odes épicuriennes d'Horace en 1545. Deux ans plus tard, il entre au collège de Coqueret à Paris où il étudie les lettres et suit les cours de l'helléniste Dorat en compagnie deJoachim du Bellay. Avec ce dernier et d'autres amis poètes, ils forment la Brigade (qui deviendra la Pléiade) dont l'ambition est de mettre le français à l'honneur dans la poésie, tout en enrichissant la langue française. Ils participent à l'élaboration du recueil La défense et illustration de la langue Française (1549). À partir de 1550, ses Odes lui valent une grande renommée et il devient poète du roi Henri II.

 

Lyrisme et poésie officielle
En 1552, il rédige les poèmes du recueil des Amours de Cassandre, qui regroupe des sonnets pétrarquisants, à la
mode de l'époque. Ronsard s'éprend alors d'une jeune paysanne, Marie Dupin, pour laquelle il compose de nombreux poèmes regroupés dans la Continuation des Amours(1555) et la Nouvelle Continuation des Amours (1556). Devenu chef de file de la Pléiade et «prince des poètes», il devient le poète officiel de la cour. A cette occasion, il compose des pièces de circonstances et devient riche et adulé.

 

Dans Discours des misères de ce temps (1562), Ronsard, fermement opposé à la Réforme, s'engage en faveur du catholicisme. Proche des grands de ce monde, il assure auss le rôle de conseiller et de guide. Ils participent donc de manière active aux grands évènements de son temps et pense atteindre l'immortalité par sa poésie. Mais après l'échec de la Franciade, une épopée qu'il compose à la manière de l'Enéide dont seuls les quatre premiers tomes paraîtront en 1572, Ronsard est remplacé par le poète Desportes par le nouveau roi, Henri III en 1574.

 

Après cette disgrâce, il se retire dans son prieuré de Saint Cosme où il composera les Sonnets pour Hélène (1578). Il médite aussi beaucoup sur la mort et rédige les Sonnets sur la mort de Marie la même année. Il s'éteint en décembre 1585, et est enterré lors de funérailles solennelles. Alors qu'il avait connu la gloire de son vivant, Ronsard fut très vite décrié après sa mort. Malherbe, Boileau, Voltaire ont dénigré ses écrits. C'est Sainte-Beuve et les romantiques qui ont redécouvert ses talents de poète lyrique. Plus récemment, André Gide lui a également rendu hommage dans son Anthologie de la poésie française.

 

Bibliographie :

* Odes (1550 - 1552)
* Les Amours de Cassandre (1552)
* Le Bocage (1554)
* Continuation des Amours (1555)
* Les Hymnes (1555-56)
* Discours des misères de ce temps (1562)
* La Franciade (1574)
* Sonnets pour Hélène (1578)



...



Les personnalités associées à Pierre de Ronsard
Amis/Famille Joachim Du Bellay
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
peuluche
Il y a 4 ans 4 mois Signaler ce commentaire
je voudrais savoir comment le poète Ronsard fait l'éloge du désir du érotisme et de la chevelure dans Amour de Cassandre, 1550 Sonnet 90
OK
Restez connectés avec Ados
Facebook Twitter RSS
Newsletter
Mentions légales - Contactez-nous