Se connecter

Mot de passe oublié ?

Madame de La fayette

Vrai nom :Marie-Madeleine Pioche de la Vergne
Née le : 16 mars 1634 Morte le : 25 mai 1693
Métier : écrivain

10
La biographie de Madame de La fayette

Marie-Madeleine Pioche de la Vergne, comtesse de La Fayette - plus connue sous le nom de Madame de La Fayette -, naît à Paris en 1634 dans une famille de petite noblesse française. Son père, Marc Pioche de la Vergne, meurt alors qu'elle n'a que quinze ans. Sa mère se remarie alors avec le chevalier Renaud de Sévigné, l'oncle de la marquise de Sévigné.

La marquise de Sévigné et madame de La Fayette resteront amies leur vie durant. Devenue demoiselle d'honneur de la reine Anne d'Autriche, madame de La Fayette se retrouve au cœur des intrigues de la Cour. Elle acquiert une éducation littéraire avec Ménage qui lui enseigne l'italien et le latin, et l'introduit dans les salons littéraires en vogue de Catherine de Rambouillet, de la marquise du Plessis-Bellière et de Madeleine de Scudéry.

La cour
En 1655, elle a 21 ans et épouse le comte de La Fayette, un homme de dix-huit ans son aîné, dont elle aura deux fils. Ce mariage arrangé par sa mère lui vaut une vie sans tumulte. Les époux adopteront un mode de vie qui les satisfera tous les deux : elle fréquentera les salons parisiens, tandis que le comte restera sur ses terres d'Auvergne. Madame de La Fayette se lie d'amitié avec Henriette d'Angleterre, la future duchesse d'Orléans. Cette amitié lui vaudra de pénétrer dans les cercles les plus intimes de la royauté. En 1662, madame de La Fayette fait paraître anonymement La Princesse de Montpensier.

En 1655, elle noue une relation d'amitié avec La Rochefoucauld , l'auteur des Maximes . Leur relation durera jusqu'à la mort de La Rochefoucauld, en 1680. Grâce à ce dernier, madame de la Fayette rencontre Racine, Corneille, Boileau et beaucoup d'autres. Elle dira de lui : « M. de La Rochefoucauld m'a donné de l'esprit, mais j'ai réformé son cœur. »

Jusqu'en 1680, Madame de la Fayette écrit des romans et des nouvelles. Mais elle ne les signe pas car elle pense qu'une femme de son rang ne peut pas être auteur. Elle joue un rôle diplomatique sur la fin de sa vie, auprès de la cour de Savoie, et s'éteint en 1693.

Un roman classique ?
Le roman le plus célèbre de madame de La Fayette est La Princesse de Clèves, édité anonymement pour la première fois en mars 1678. A la jonction du courant précieux et du courant tragique, il met en avant, à travers les amours malheureuses de la princesse de Clèves, la disjonction entre être et paraître caractéristique de la cour de Louis XIV. Cette œuvre, dont le succès ne s'est jamais démenti, passe pour être le premier véritable roman français et un prototype du roman psychologique.



...


Les personnalités associées à Madame de La fayette
Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
OK
Restez connectés avec Ados
Facebook Twitter RSS
Newsletter
Mentions légales - Contactez-nous