Se connecter

Mot de passe oublié ?

John Steinbeck

Né le : 27 fĂ©vrier 1902 Mort le : 20 dĂ©cembre 1968
Nationalité : Etats-Unis
Métier : Ă©crivain

34
La biographie de John Steinbeck

John Ernst Steinbeck découvre la littérature par Milton et Dostoïevski. Pendant les vacances scolaires, il travaille dans des ranchs. Il étudie la biologie marine à Stanford, mais n'obtient jamais de diplôme. Il rêve de devenir écrivain et publie plusieurs textes dans le journal de l'université.

Il part pour New York en 1926, où il travaille pour le journal American, avant de revenir en Californie. Il continue à écrire et se nourrit grâce à des petits boulots variés. Son premier roman, La Coupe d'or, en 1929, de même que le recueil Les Pâturages du ciel et le roman Au Dieu inconnu passent totalement inaperçus. Il se fait remarquer avec Tortilla Flat en 1935, histoire humoristique mais dont le thème caché - l'histoire du Roi Arthur et la formation de la confrérie de la Table ronde - reste ignoré par les lecteurs et critiques. Ses textes suivants, En un combat douteux et les quatre volets de Le Poney rouge, se déroulent en Californie (comme une grande partie de son oeuvre) et accordent une large place à la nature.

En 1937, Des souris et des hommes est son premier grand succès, évoquant les rêves gâchés. La renommée de Steinbeck se renforce avec la parution l'année suivante des Raisins de la colère. Le livre est très critiqué et même momentanément interdit pour ses positions à l'égard du capitalisme. Steinbeck fuit le tapage et part filmer le documentaire Forgotten Village au Mexique. Pendant la Seconde guerre mondiale, il est reporter pour le Herald Tribune en Angleterre et en Méditerranée, et écrit des récits de résistance anti-nazie proches du discours gouvernemental américain. Il rentre à New York en 1943.

Son premier mariage se termine pendant la guerre, mais Steinbeck se remarie rapidement avec Gwyndolyn Conger, avec qui il a deux fils. Il écrit La Perle en 1947, roman tragique proche de Le Vieil Homme et la Mer qu'Hemingway écrit cinq ans plus tard. Il voyage en URSS avec Robert Capa en 1948. Il divorce à nouveau en 1949, et se remarie en 1950. Un de ses fils, hospitalisé à cause de multiples addictions, confesse plus tard que Steinbeck n'arrivait pas à concilier ses rôles d'artiste et de père, et qu'il était bien meilleur dans le premier que dans le second.

En 1952, A l'Est d'Eden est une oeuvre énorme, grande saga familiale sous-tendue par l'histoire de Caïn et Abel. Il veut adresser ce livre, avec ses histoires de bien et de mal, d'amour et de haine, à ses fils. Son dernier grand roman est le mal accueilli Une saison amère. Le Prix Nobel de littérature qu'il reçoit en 1954 ne change pas cette opinion, et le New York Times critique fortement cette attribution. Humilié, Steinbeck se réfugie dans le reportage. Il couvre la guerre du Vietnam en 1966, soutenant le président Johnson, pendant que le New York Post lui reproche d'oublier son passé libéral - au sens américain du terme -, virage amorcé par ses prises de position à la fois anti-maccarthystes et anti-communistes.

Il meurt d'artériosclérose en 1968.  Membre de l'American Academy of Arts and Letters, Steinbeck a très souvent été adapté au cinéma et a particulièrement collaboré avec Elia Kazan



...




Les personnalités associées à John Steinbeck
Sites consacrés à John Steinbeck

> John Steinbeck sur Wikipédia

Pseudo * :
E-mail :
Votre commentaire *
Crypto * :
* champs obligatoires
cath
Il y a 2 ans 4 mois Signaler ce commentaire
le prix nobel c'est en 1962!!!
OK
Restez connectés avec Ados
Facebook Twitter RSS
Newsletter
Mentions légales - Contactez-nous