Lire ou relire L'écume des jours - Livres | Ados.fr
L'Écume des jours

Lire ou relire L'écume des jours

Grâce à sa galerie de personnages charmants et insouciants, L'écume des jours est devenu un roman culte de la jeunesse dès les années 40. Chick le collectionneur de livres, les jolies Alise et Isis, Nicolas le cuisinier surdoué, entourent Colin et Chloé, les amoureux sans défaut. Mais Boris Vian réserve à ses héros un programme de vie à la fois séduisant et cruel :

 

Etre jeune

"Colin, debout au coin de la Place, attendait Chloé. La place était ronde, et il y avait une Eglise, des Pigeons, un Square, des bancs..."

Colin et sa bande habitent dans une ville qui ne porte pas de nom. Pourtant, on devine vite qu'il s'agit de Paris, un Paris transformé, réimaginé par Boris Vian. Car en 1946, année de l'écriture de L'écume des jours, quelle autre ville que Paris pour faire rêver la jeunesse ? Le lecteur découvre cette ville comme si elle existait telle quelle depuis toujours, comme si elle n'avait pas de naissance, pas de passé.

La rencontre avec les personnages produit le même effet : Boris Vian nous attrape et nous pose en spectateurs d'un tableau qui n'a pas d'âge. Colin et Chick ont vingt-deux ans et de l'argent. Il n'y a rien à expliquer de plus ! Ils n'ont pas de famille, donc aucune contrainte parentale. Leur vie se résume à du plaisir pur... Du moins au début du roman.

 

Etre amoureux

"Je voudrais être amoureux, dit Colin. Tu voudrais être amoureux. Il voudrait idem (être amoureux). Nous, vous, voudrions, voudriez être, ils voudraient également tomber amoureux."

Décidement, Boris Vian n'aime pas maltraiter ses héros : Colin n'aura pas longtemps à attendre avant que son voeu soit exaucé. Le voilà riche, beau, puis fiancé, en moins de quinze pages... Sa relation avec Chloé est magnifique parce qu'elle est facile et idéale. Ils s'aiment au rythme des disques de jazz qu'ils écoutent dans la spacieuse chambre de Colin, et des dîners raffinés entre amis.

Puis, la maladie de Chloé provoque un retournement dans le roman, et déclenche une série de malheurs en chaîne. Le paradis vire peu à peu au cauchemar. La misère succède à l'aisance, le travail aux loisirs, l'obscurité au soleil. Mais l'amour résiste.

Pendant ce temps, l'auteur s'amuse...

"Alise rassembla ses forces, et, d'un geste résolu, elle planta l'arrache-coeur dans la poitrine de Partre."

Même quand L'écume des jours se révèle sous son aspect le plus sombre, Boris Vian continue à manipuler les mots et les situations comme bon lui semble. L'arrache-coeur, une des ses inventions les plus célèbres, sera aussi le titre d'un de ses romans. Quant à Partre, il est une caricature du philosophe Jean-Paul Sartre, adulé par les étudiants français dans les années 40. Les personnages de L'écume des jours sont désespérés à leur manière élégante et poétique : Alise qui assassine grâce à son arrache-coeur, Chloé malade au milieu des fleurs... Et enfin, lorsque les êtres humains sont trop tristes pour parler, Boris Vian donne la parole aux animaux et on ne s'étonne même pas.

 

A lire aussi : Boris Vian à 20 ans, éditions Au Diable Vauvert. Cette courte biographie de l'écrivain choisit pour angle l'année de ses vingt ans, c'est-à-dire 1940. A cette époque, la France est en guerre et Vian, comme beaucoup de Français, est forcé à l'exode dans le sud de la France. Vivant, d'un style accessible, ce document se lit comme un récit. Idéal pour se cultiver sans en avoir l'air.

 

Madeleine Bourgois

dernière mise à jour : 30 janvier 2012
Forums Public Ados
  • 16951
    Vous lisez quoi en ce moment??
  • 57
    Ta lecture préférée..?
  • 49
    vous connaissez des romans qui parlent...
  • 26
    Top 3 (personnel) de vos mangas préférés ?
  • 25
    quel est votre couple preferé dans les yaoi ?